Introduction à la géobiologie :

Comment se protéger contre l’électrosmog de manière simple et efficace ?

 


Introduction à la protection contre l'électrosmog

L’harmonisation énergétique de son lieu de vie (appartement, maison, etc…) est un sujet vaste et complexe que cet article ne pourra pas couvrir de manière exhaustive. Néanmoins, il a pour objectif de donner au débutant les clefs de base pour bien comprendre ces phénomènes et apprendre à se protéger de l’électrosmog. De nos jours, ce métier correspond à celui de géobiologue. Dans les temps anciens, c’étaient les Druides qui, connectés à la terre mère, pouvaient mettre en place ou corriger des systèmes énergétiques. Ils ne connaissaient évidemment pas le WIFI et le téléphone portable :-).

 

Les sources des nuisances en géobiologie

Les nuisances énergétiques de votre appartement peuvent provenir de différents plans. Nous aborderons ici les sources provenant du monde physique telles que champ électrique, champ électromagnétique et rayonnements hautes fréquences (WIFI, DETEC, téléphone portable, etc….).

 

Champ électrique et champ électromagnétique

Le champ électrique est une zone d’influence autour d’un appareil ou d’un câble branché sur une alimentation électrique. Il rayonne en permanence même si votre appareil est éteint ou en veille. Ainsi, une télévision branchée produira un champ électrique autour d’elle bien qu’elle soit éteinte. Il en est de même pour votre lampe de chevet ou votre réveil électrique. Le champ électrique est facilement arrêté par les matériaux (comme un mur par exemple). La portée d’un champ électrique est généralement faible. Le champ magnétique est une zone d’influence autour d’un appareil ou d’un câble dans lequel circule un courant électrique. Ainsi, lorsque vous regardez votre même télévision, elle produira donc un champ électromagnétique en plus du champ électrique. Le champ électromagnétique est difficilement arrêté par les matériaux. Ces champs peuvent être mesurés avec des appareils spécialisés. A noter que le champ électrique et le champ électromagnétique font partie des champs dits « basses fréquences ».

 

Le rayonnement haute fréquence (WIFI, natel, DETEC, etc…)

Au jour d’aujourd’hui, ce que nous appelons communément l’électro smog, devient de plus en plus important et une part croissante de la population commence à s’en soucier. De plus, une part non négligeable de cette dernière devient « électro sensible ». Les rayonnements les plus courants sont : -          Le Wifi : en général à une fréquence de 2.4 GHz (mais de nouveaux appareils « dual band » crée un 2ème réseau, donc un 2ème champ à 5 GHz… A noter que si le routeur wifi est généralement la plus grosse source de nuisance, chaque appareil « wifi » connecté est également une source de pollution. Attention donc à la prolifération du sans-fil chez soi :-). -          Le DETC : il s’agit du téléphone sans fil qu’il soit analogique ou numérique. C’est en fait le rayonnement entre la base du téléphone et le combiné qui pose problème. Certains appareils nouvelles générations réduisent considérablement le rayonnement, surtout en mode veille. -          Les réseaux 3G, 4G, UMTS, etc… des téléphones portables. Il s’agit là des téléphones individuelles mais également des antennes relais. Je profite pour préciser qu’une antenne relais est directionnelle, c’est-à-dire qu’elle projette son champ dans une direction donnée. Ainsi, avoir sur son toit une antenne relais ne provoque que peu de rayonnement pour les occupants de la maison, tandis que la maison voisine sera fortement touchée.   Ce type de rayonnement est mesurable à l’aide d’appareils professionnels. Vous souhaitez savoir à quel niveau de radiation se trouve votre logement ? Contactez-vous ! Nous disposons des outils nécessaires et des barèmes afin de vous indiquer si une possible atteinte à la santé existe ou si le rayonnement est dans les normes. A noter, que les normes légales sont souvent plus tolérantes que les recommandations des spécialistes dans ce domaine, mais qui sont à la frontière de la science officielle.

 

Que faire pour se protéger efficacement contre l'électrosmog ?

Nous pouvons agir directement sur les sources de nuisances dans notre lieu d’habitation mais il semble plus délicat d’agir sur celles situées dans l’appartement du voisin ou face à une antenne natel posée sur l’immeuble d’en face. Cependant, il existe différentes façons de s’en protéger ou tout du moins d’en atténuer les effets sur le corps humains, car c’est surtout cela qui nous intéresse. Il faut bien comprendre ici que nous ne modifions pas le rayonnement physique de la nuisance (par exemple le signal wifi sera toujours présent) mais sur l’effet produit par ce dernier sur l’homme.   Nous vous proposons ici quelques conseils et moyens afin de vous protéger de l’électrosmog. Il en existe d’autres, mais ceux-ci vous garantissent, selon notre expérience, une excellente protection.

 
Conseil Espace Aether n°1 : ainsi, le meilleur moyen de se protéger des champs électriques et électromagnétiques est de laisser les appareils électriques de la maison « non branché ». Lorsque vous avez plusieurs appareils (exemple : télévision + home cinéma + lecteur DVD + divers), nous vous conseillons de relier l’ensemble à un bloc multiprise avec interrupteur. Ainsi, quand vous coupez l’interrupteur de ce dernier, tous les appareils branchés dessus ne sont plus alimentés et ne produisent donc plus de champ électrique ou magnétique. De plus, c’est un geste écologique qui réduira de manière sensible votre facture d’électricité.


Conseil Espace Aether n°2 : évitez donc le radio réveil électrique posé sur votre table de nuit qui produira un champ électrique juste au niveau de votre tête. Il en est de même d’éventuelle rallonge électrique que vous feriez passez sous votre lit pour alimenter le dit radio réveil ou charger votre téléphone portable (que nous vous conseillons vivement de laisser en dehors de votre chambre à coucher ou si vous en avez vraiment besoin de le mettre en « mode avion »).  

Conseil Espace Aether n°3 : utiliser des Spinors sur les principales sources de nuisances (en général, ça sera le wifi et le DETC). Le Spinor possède une propriété exceptionnelle : celle d’inverser le champ de rotation énergétique. Ainsi, le rayonnement de votre wifi ne sera plus ressenti négativement par votre corps énergétique. Il existe une version plus fine et autocollante du Spinor afin de le poser sur votre téléphone portable et qui aura les mêmes propriétés. Le Spinor a cependant une portée assez petite, il faudra en mettre un sur chaque source de nuisances si ces dernières sont éloignées de plus de 50cm (grand maximum 1m). Le Spinor peut également se porter sur soi lorsque on a besoin de se protéger temporairement dans des zones à fortes perturbations.  

Conseil Espace Aether n°4 : il reste donc à vous protéger des sources de nuisances extérieures à votre logement ou espace de travail ; comme par exemple les wifi de vos voisins dans un immeuble de plusieurs logements, de l’antenne relais située en face de votre balcon, etc… Pour ce faire nous vous recommandons l’utilisation d’orgonite ou de shungite (ou des deux conjointement). L’orgonite agit comme un générateur d’énergie positive qui va contre balancer les énergies négatives produites par le ou les réseaux natels, Wifi, etc... L’orgonite a de plus d’autres propriétés positives pour les plantes, pour dissoudre les émotions, etc…. Son rayon d’action dépend de sa taille et de son poids, mais couvre en général une grande pièce. La shungite est un minerai unique en son genre qui provient d’un seul gisement situé en Russie. La shungite a notamment la propriété de ne pas se charger et d’offrir une excellente protection contre le rayonnement électromagnétique. L’effet varie selon sa masse et sa forme. Pour notre part, nous vous recommandons de la placer proche des « zones statiques » comme le bureau, le lit, le canapé, etc… afin qu’il soit situé proche de vous. La shungite peut facilement se porter sur soi sous forme de bijou. A vous de ressentir le meilleur emplacement selon vos besoins !

 

Et c’est tout ? Les autres sources de nuisances en gélobiologie

Oui et non ! En appliquant ces 4 conseils vous allez améliorer de manière significative votre qualité de vie et neutraliser une grande partie des effets dus à l’électrosmog. Cependant la géobiologie et l’harmonisation d’un lieu ne s’arrête pas là ! En effet, le géobiologue cherchera et corrigera d’autres nuisances potentielles comme :

-          Les failles

-          Les courants d’eau souterrains

-          Les croisements de lignes négatives

-          Les mémoires des « murs »

-          Les charges astrales, formes pensées, etc…

-          Les entités, magie, envoûtement

-          Etc…

Mais comprendre et corriger ces phénomènes demande des compétences particulières que seule une personne correctement formée et entrainée pourra vous fournir. En cas d’intérêt, nous vous invitons donc à vous adresser à un géobiologue.



Vous souhaitez faire mesurer l'intensité des rayonnements "électrosmog" par un professionnel, c'est par ici


Vous avez des questions ou souhaitez effectuer une expertise complète de votre logement, contactez-nous





17 novembre 2017 - Redigé par Fabian Ruga - Thérapeute holistique et géobiologue - Copyright Espace Aether 2017



Site réalisé par unyque.ch | suivi par Webbax